Projet de Partenariat entre la Monnaie Locale Le Lien et ERE43

Description

La Centrale solaire du GAEC de l’Esparcette est d’abord née d’un constat partagé de nécessité de développement des énergies renouvelables. Le LIEN – Monnaie Locale du Bassin Stéphanois s’associe ici avec la coopérative ERE43, les deux structures mettant leurs forces en commun pour aller plus loin sur la transition énergétique.

Deux objectifs centraux nous guident dans la réalisation de ce projet citoyen : > L’amélioration de la résilience du territoire grâce à une production d’énergie renouvelable et locale ; > Développer un modèle d’économie citoyenne, sans rémunération du capital, permettant de répondre aux besoins des individus tout en respectant l’environnement.

S’engager pour une énergie autrement

Les études réalisées par le scénario négaWatt, lequel a pour objectif un système énergétique soutenable et acceptable pour l’environnement, nous encouragent à diviser par trois notre consommation et la couvrir à 100 % par des énergies renouvelables dans un horizon proche.

Nous avons fait le choix de faire notre part dès aujourd’hui en engageant la construction d’un projet citoyen de centrale photovoltaïque, sur les toitures d’une ferme partenaire en Haute-Loire :

Les porteurs de projet : un partenariat fort de sens

ERE43 (énergies renouvelables et environnement Haute-Loire) est une coopérative travaillant sur le développement des énergies renouvelables et les économies d’énergie sur son territoire.
ERE43 c’est avant un tout un réseau
Salarié.es, associé.es, bénéficiaires ou non, tou.te.s ont la possibilité au sein du collectif ERE43 de se rencontrer, d’échanger pour trouver des chemins nouveaux, et des innovations qui s’inscrivent dans le chemin vers une société plus sobre, plus vivable.
ERE43, c’est aussi un modèle d’organisation différent
D’une association militante, ERE43 s’est transformée en SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif). Ce statut permet aux salarié.es de vivre de leur travail en accord avec leurs convictions (la personne et l’objet social priment sur le capital), à tou.te.s les associé.es de se répartir les pouvoirs de façon égale (1 membre = 1 voix), et permet de s’assurer de la non lucrativité du capital apporté par les associé.es (tous les bénéfices sont réinvestis dans la structure pour son développement, pas de dividendes).
Plus d’infos sur le statut SCIC ici
ERE43 agit sur plusieurs volets :

  • le bois énergie : ERE43 a développé un nouveau concept : la vente de chaleur grâce à une chaufferie à bois déchiqueté, marque déposée Modul’R®
  • le solaire : Projet Photovoltaïque (PV) Citoyen en location de toiture, Ere43 propose de louer des toits disponibles pour développer les installations PV sur son territoire et produire de l’électricité verte en injection totale sur le réseau collectif.
  • le conseil aux particuliers : études thermiques, audits énergétiques, conseils et diagnostics pour rendre les habitats plus économes.
  • la réflexion, sensibilisation, information sur les énergies renouvelables.

Le LIEN, monnaie Locale du pays Stéphanois, est un outil de réappropriation citoyenne de la monnaie visant la relocalisation de l’économie au service des besoins écologiques et humains du territoire.
Depuis son lancement en 2016, la monnaie locale a réuni un large réseau militant autour de ce projet, avec plus d’une centaine d’adhérent.es professionnel.les. Face au constat d’une urgence à agir pour limiter le dérèglement climatique et organiser la résilience sur nos territoires, le LIEN a décidé de mettre son réseau et ses capacités d’actions au service du changement de système nécessaire.
La monnaie locale comme outil citoyen de transition
Le LIEN s’est ainsi donné pour objectifs de devenir un moyen visible et concret pour affirmer une volonté commune de relever le défi climatique, en construisant les bases d’une alternative écologique, sociale et solidaire. Dans cette perspective, nous souhaitons développer différents outils de résilience monétaire et économique permettant de répondre autrement aux besoins essentiels sur notre territoire.
Nous avons pour cela identifié plusieurs leviers d’actions :

  • Une monnaie au service de l’économie relocalisée, cœur d’action de l’association ;
  • Une monnaie catalyseur d’énergies et de moyens pour le développement de projets de transition sur le territoire ;
  • Une monnaie sous forme numérique, permettant de faciliter l’utilisation de la monnaie et ouvrant des perspectives de développement d’autres solutions monétaires comme le crédit mutualisé (pour plus d’infos sur ce sujet, voir notre article)

Le projet photovoltaïque de l’Esparcette s’inscrit pleinement dans le deuxième volet d’action défini ci-dessus : notre capacité à mobiliser un réseau militant citoyen pour le financement de projets de transition au niveau local.

ERE43 et Le LIEN se sont rencontrés dans des contextes d’évolution similaires : le LIEN souhaitait mobiliser son réseau militant autour de projets concrets de transition, qui font sens avec les valeurs de la monnaie locale ; ERE43 souhaitait développer des projets d’énergie locale en circuits courts et renforcer sa « dynamique réseau ».

Pour mener à bien ce projet, nous avons donc créé un partenariat fort entre les deux structures : Le LIEN a intégré ERE43 en tant que sociétaire, et ERE43 a adhéré à la monnaie locale. Tout en gardant chacune leur identité propre, les objectifs de l’une sont devenus les objectifs de l’autre !

Nous poursuivons ainsi un objectif commun, et des objectifs particuliers complémentaires et cohérents.

Pourquoi ce projet est-il différent?

Nous ne souhaitons pas que ce projet soit une expérience ponctuelle ! Notre volonté est de démontrer par l’exemple qu’une mobilisation citoyenne de grande ampleur pour une transition écologique au niveau local est possible ! Participer à ce projet, c’est contribuer à la transition énergétique ; mais c’est aussi soutenir un changement de vision global sur la manière d’organiser la transition.

Mettre en place un écosystème coopératif

Ce partenariat entre ERE43 et Le LIEN est la démonstration de l’émergence d’un écosystème de structures citoyennes actrices de la transition, capables de coopérer pour la réalisation de projets spécifiques, avec la volonté de proposer une nouvelle organisation de notre société.

Cette organisation s’appuie sur une reprise en main de l’économie par les citoyen.nes au sein de structures coopératives plaçant le respect de l’environnement et la réponse aux besoins du territoire au dessus de la recherche du profit.

La centrale photovoltaïque : premier projet issu de notre partenariat intégré

Dans ce projet, chaque entité joue un rôle :

D’autres partenariats intégrés à développer

Si grâce à vous, nous arrivons à réaliser ce premier projet, nous avons une multitude d’autres idées de projets coopératifs et citoyens à développer !

Voici quelques exemples des sujets qui nous intéressent :

  • La monnaie et la finance autrement
  • L’économie autrement
  • L’alimentation autrement

Pourquoi contribuer à ce projet?

Nous pensons qu’il est aujourd’hui essentiel que les citoyen.ne.s se réapproprient leur pouvoir d’agir, dans le sens d’une transition écologique et coopérative. Avec ce projet, nous souhaitons donner la possibilité aux individus de s’impliquer directement et concrètement dans un projet porté par un collectif de citoyen.ne.s, et de choisir de manière transparente où orienter son épargne.

Plusieurs sources de financement se croisent pour la réalisation de ce projet (voir le schéma ci dessous), mais pour faire la démonstration qu’une mobilisation d’ampleur pour la transition par les citoyen.ne.s est possible, il est essentiel qu’un pourcentage conséquent des apports provienne des citoyen.ne.s.

Les différentes étapes du projet

Ce projet partenarial de centrale photovoltaïque n’est pas tout neuf ! Différentes étapes ont été nécessaires pour arriver où nous en sommes aujourd’hui :

Depuis plus d’un an, ERE43 et Le LIEN ont affirmé leur volonté de travailler ensemble autour de projets concrets pour la transition énergétique. Début 2019, nous avons franchi une grande étape : le GAEC de l’Esparcette se joignait à nous en nous proposant d’héberger les panneaux photovoltaïques ! Après la réalisation des études nécessaires, nous faisons appel à toutes les volontés citoyennes pour nous aider à concrétiser ce projet, premier exemple du modèle d’organisation que nous souhaitons reproduire par la suite !

La campagne de financement durera jusqu’à fin juin, et il sera possible pour celles et ceux qui le souhaitent de prendre des parts sociales au sein d’ERE43 jusqu’à l’été. Pendant l’été, nous pourrons commander le matériel. Et à partir de septembre 2019, nous pourrons lancer la réalisation des travaux !

Une fois la centrale installée, nous aurons le temps de nous dédier à la mise en place d’autres projets locaux de transition.

Utilisation des fonds

Sources de financement

Pour financer la totalité de la centrale photovoltaïque, nous allons mobiliser plusieurs sources de financement :

Utilisation des fonds


Vous souhaitez contribuer au projet ? C’est par ici !

Explication du projet dans l’émission radio “Une heure ensemble” sur France Bleu Saint-Étienne Loire : Réécouter l’interview


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

six − 6 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.