ERE43 ne serait rien sans un réseau de partenaires, autant bien publics que privés, qui nous ont soutenu lors des moments difficiles et qui nous permettent encore aujourd’hui de grandir et d’évaluer dans le monde complexe de la transition énergétique.

Quand nous avons voulu développer nos chaufferies bois Modul’R, nous avons été confrontés au problème majeur : le financement.

Après rencontre avec l’ADEME, nous avons posé plusieurs jalons nécessaires :

  • Un cadre pour le financement (Projet Fond Chaleur ?)
  • Une organisation des acteurs du territoire pour avoir une coopération juste face à la concurrence des énergies fossiles.

L’ADEME a été un acteur essentiel pour obtenir des subventions de la Région et du Département.

ERE43 travaille depuis le départ avec la Cuma des Deux Rochers en lui sous-traitant ses prestations de broyage de bois déchiqueté.

Un lien qui fonctionne à double sens car la Cuma des Deux Rochers fait également partie du capital d’ERE43 à plus de 30%.

Depuis la réforme territoriale de 2015, la Région Auvergne-Rhône-Alpes est un acteur majeur pour le développement économique du territoire. Nous avons obtenu son soutien dans le cadre du développement de la vente de chaleur bois en circuit court.

Le département de la Haute-Loire nous soutient sur ce même projet de vente de chaleur bien que cela ne soit pas dans son cœur de prérogatives. Le département s’est substitué au FEDER pour notre 2ème grappe de chaufferies Modul’R® : les règles ayant changés entre la programmation 2007-2013 et 2014-2020.

Lorsque nous avons souhaité changer de statut et passer d’une association à une entreprise, nous avons été accompagnés par l’URSCOP de l’Auvergne.

Grâce à eux, nous avons pu définir notre nouveau statut, une SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) SARL, qui fait parti du champ des entreprises de l’Économie Sociale et Solidaire.

ERE43 adhère depuis 2001 au Comité de Liaison Énergies Renouvelables, qui regroupe une centaines d’organismes spécialisés sur tout le territoire national.

Le CLER publie des documents d’information, aide à la mise en place des Points Info Énergie (PIE), organise des formations, accompagne les projets, met son centre de ressources au service des organismes adhérents.

Professionnels ou associations, les adhérents du CLER sont complémentaires et fonctionnent en réseau.

Nous en avions rêvé, Joëlle l’a fait : un magazine qui part du réel, avec les pieds sur terre pour aller vers le haut avec la tête dans les étoiles.

STRADA La vie d’ici, magazine trimestriel gratuit sur le thème du bien vivre en Haute Loire  se positionne dans une logique d’évolution des consciences et vulgarisation des nouvelles connaissances en matière d’environnement. 

ERE43 est un point de dépôt du magazine STRADA dans lequel nous publions régulièrement des articles sur les énergies renouvelables et la maitrise des énergies.

Clients de cette banque, nous avons participé et avons été lauréats du Trophée 2008 de l’Initiative en économie sociale grâce à notre Modul’R®, une mini-chaufferie collective au bois particulièrement adaptée aux besoins énergétiques des petits immeubles.

« Nous sommes fiers d’avoir été primés pour cette initiative, c’est la reconnaissance de nos efforts et un bol d’air pour nos finances. Il y a eu une prise de conscience sur les enjeux du développement durable, nous sommes là pour la traduire en actes. Nous réalisons que notre travail est vraiment important et qu’il peut être reproduit ailleurs ».

Lorsque nous avons voulu lancer l’implantation de 12 micro-chaufferies Modul’R® sur l’Est du Département de la Haute-Loire, le point de blocage était leur financement. L’épargne citoyenne a donc mise à contribution par le biais d’Énergie Partagée.

L’investissement pour cofinancer ces 12 Modul’R®, totalisant une puissance prévisionnelle de 1 200 kW, était de 1 500 000 €.

Énergie Partagée investit au capital de ce projet pour lui assurer un ancrage “citoyen”. les groupements citoyens et les collectivités locales maitrisent plus de la moitié du capital et sont donc majoritaires dans les décisions.

Résultat : c’est l’intérêt du territoire qui prime sur les intérêts privés et extérieurs.

Depuis 2009, les Fermes de Figeac ont créé une filiale énergie qui accompagne les agriculteurs dans la production d’énergie renouvelable et notamment dans le domaine photovoltaïque en regroupant 120 agriculteurs dans une société gérant 60 000 m² de toitures photovoltaïques et couvrant l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 2 000 foyers dans le département du Lot.

Par le partage d’expérience et de bonnes pratiques, ERE43 s’est inspiré du fonctionnement de cette filiale énergie pour construire son projet photovoltaïque citoyen. Les deux structures sont en contact régulier pour mutualiser leurs compétences et expériences sur les énergies bois et solaire.

Le Réseau Écologie Nature de la Haute-Loire (alias REN43) rassemble une quinzaine d’associations qui apportent leur expertise dans leur domaine d’intervention. Ce réseau souhaite être reconnu en tant qu’interlocuteur auprès des institutions (Préfecture, Conseil Général…) lors de prises de décision. Les associations qui le composent sont compétentes dans les secteurs suivants : la préservation de l’environnement naturel, des milieux et écosystèmes, de la faune sauvage et de la santé humaine, la promotion d’un mode de développement économe des ressources, de l’énergie et de l’espace, respectueux de la santé, équitable et soutenable sur le long terme, et ceci dans tous les domaines : agriculture, industrie, transport, habitat, …

ERE43 anime régulièrement des ateliers en partenariat avec le REN43 dans le cadre du programme Ambassadeurs de l’environnement.

Le projet des micro-chaufferies Modul’R® a avancé de manière progressive en fonction des rencontres entre la SCIC et la commune du Mazet-Saint-Voy avec comme principe « si ça marche dans cette commune, ça marchera ailleurs ».

Une relation de confiance s’est installée progressivement entre la SCIC ERE43 et le conseil municipal. Les élus du Mazet ont eu l’intelligence de nous soutenir dans de nombreuses opérations ponctuelles et de dresser un bilan à chaque étape pour progresser dans la durée. Ils ont fait preuve d’une grande bienveillance, tout en restant lucides.

La commune a eu un rôle majeur de facilitateur et de levier pour faire avancer le projet : intervention sur la voirie, mise à disposition d’un terrain public à bas prix, cautionnement auprès des banques, intermédiation auprès d’habitants, etc.

L’équipe Campagne Énergie de Greenpeace France nous a contacté en 2015. Ils effectuaient alors un listing de projets d’énergies renouvelables (importants par leur taille ou leur caractère innovant) en France afin d’alimenter leur  connaissance et leur réflexion sur le sujet d’une part, et de pouvoir valoriser les initiatives positives d’autre part.

Ils souhaitaient lancer une plateforme web destinée à valoriser des exemples concrets et réussis de montage de projets d’énergies renouvelables en amont de la COP21. L’objectif de cet outil étant à la fois de montrer au grand public les vrais visages des solutions qui s’opèrent sur le terrain et d’appeler les dirigeants nationaux à tenir leurs engagements en termes de développement des énergies renouvelables.

Une vidéo a ainsi été tournée sur notre concept Modul’R®.

 

Le lien avec la NEF, banque coopérative, a été fait lors du déploiement de notre projet photovoltaïque citoyen.

En effet, après un accord oral fin 2016 pour financer 5 centrales, nous avons eu début 2017 leur accord écrit pour les 5 premières centrales + un voyant vert pour 5 autres centrales.

Nous sommes également devenu un Point d’information Nef début 2018, afin d’être un relais local qui puisse dispenser aux personnes intéressées des informations sur les produits et services proposés par la Nef.

Rencontrés lors d’études de faisabilité du bois énergie, le Pays de la Jeune Loire et ses Rivières a participé au financement de notre hangar de stockage au Mazet-St-Voy, dans le cadre du Pôle d’Excellence Rural Bois énergie.

Nous avons sollicité la SCIC Combrailles Durables, afin de réaliser une mise à niveau de nos connaissances sur la filière photovoltaïque.

Ce sont des personnes avec qui nous partageons la motivation et la volonté de faire changer les choses à notre niveau, sur notre territoire.

Une manifestation, organisée par l’Aduhme autour du Bois Énergie, a eu lieu sur la commune du Mazet-St-Voy.

Cette manifestation est soutenue par l’ADEME, le Conseil régional d’Auvergne et le Conseil Général du Puy de Dôme.

Une vingtaine de personnes (principaux acteurs du Bois Énergie du Puy de Dôme ainsi que quelques maires et élus de la Haute Loire) étaient présentes pour la présentation du concept Modul’R.

Lors de la journée inter-SCIC, la structure SCIC Energie Citoyenne (62), créée par l‘association ENERGETHIC, avait manifesté un très vif intérêt pour notre démarche : s’en est suivi une visite d’une vingtaine de personnes sur notre territoire, qui s’est poursuivi par un accompagnement et a débouché sur la mise en route de 4 chaufferies cet hiver.

L’association ENERGETHIC partage aussi la même vision que nous : il faut avancer pour faire bouger les choses.