L’assemblée générale, un moment phare de la vie coopérative

ERE 43 confirme son action opérateur énergétique territorial

Ils étaient une trentaine réunis jeudi 23 juin. Des salariés, des sociétaires bénévoles ou bénéficiaires des services d’ERE43 sont venus se rencontrer, se tenir aux faits de l’actualité de leur société, et partager autour de ce sujet qui leur tient tous à coeur : comment faire évoluer la relation à l’énergie sur ce territoire, autour d’Yssingeaux.

Un peu d’histoire.

Dans ce groupement de 20 ans, d’abord associatif puis société commerciale coopérative, on a observé de très près le changement d’état d’esprit général. Au départ, ceux qui prônent la sortie des énergies fossiles n’étaient pas pris au sérieux. Maintenant que le réchauffement climatique est avéré et la tension sur le marché des énergies bien visible à la pompe, les membres actifs d’ERE43 et son gérant-fondateur Jacques Villevieille, sont  reconnus comme des penseurs pragmatiques et compétents de la question énergétique.

Un métier ; opérateur énergétique territorial

Leurs conseils, études et assistance pour la réalisation d’installations en énergies renouvelables sont sollicités par les particuliers, les entreprises et des collectivités. Aujourd’hui, ERE 43 est un opérateur énergétique territorial, qui essaime hors département.

De la chaleur bois garantie locale

Pour des communes et ses habitants, ERE 43 coconstruit des services publics de réseaux de chaleur à partir de chaudières à bois déchiqueté local. Une quinzaine de sites en Haute Loire ; des ESAT, des centres de vacances, des maisons de retraite, une piscine, une laiterie, deux maisons marguerite, des hôtels… sont chauffées à partir de Modul’R, avec une particularité sociale ; quand on implante une chaufferie pour un établissement collectif, les habitants alentours en profitent, ils ont eux aussi accès au réseau de chaleur.

Quelques chiffres : 4400 MWh ont été produits en 2021 par les stations Modul’R, c’est l’équivalent de 500 000 litres de fuel par an et de 1500 tonnes de CO2 fossiles qui n’ont pas été rejetés dans l’atmosphère.

Une production d’électricité photovoltaïque 

Sur le toit de leur plateforme de stockage bois et chez des sociétaires qui ont loué leur toit, ERE 43 a produit cette année 222 MWh à partir de panneaux photovoltaïques. Opérateur énergétique territorial, elle produit et revend via le réseau ENEDIS. Ainsi, c’est une production énergétique rurale qui alimente les milieux urbains. Mais la tendance est à l’auto-consommation. Un nouveau modèle est en réflexion.

ERE43 est une petite société qui a jusqu’à présent fait preuve de robustesse et de ténacité. L’actualité la place, comme tant d’autres, au coeur de la tourmente économique. Comment se positionner dans ce nouveau contexte ? L’assemblée générale a tranché : en restant multi-énergies, renouvelables bien sûr.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.